Mon rééquilibrage alimentaire : Bilan premier mois!

Coucou tout le monde,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de mon premier mois de rééquilibrage alimentaire. Dans l’article précédent : Être mois en mieux deuxième partie, je vous ai confié que je souhaite changer mon alimentation et mon style de vie afin de pouvoir avoir un corps plus sain et perdre le poids que je ne supporte plus.

62394968_1373274512814264_6557655349996814336_n

C’est donc le 6 Mai 2019 que j’ai commencé ce rééquilibrage alimentaire. Comme je l’ai expliqué avant, je ne souhaite pas faire de régime, j’ai déjà essayé avant et ce n’est pas possible pour moi de continuer sur la durée. On a qu’une seule vie et j’aime manger. Donc je ne souhaite pas couper tout ce qui n’est pas « bon » pour nous juste pour perdre du poids. La privation n’est pas bonne pour le moral et donc il est difficile de maintenir ce rythme sur une longue durée.

Cela va faire donc un mois dans quelques jours que j’ai commencé et tout se passe vraiment très bien. Je n’ai pas d’envie particulière parce que je mange toujours des choses que j’aime, qui me donnent envie et je ne ressens pas du tout la faim ou le manque de quoi que ce soit. Peut-être les bonbons ou les chips … parce que je les ai laissés de cote (sans me forcer) juste parce que je n’en achète plus et que lorsque j’en ai envie, je n’en ai pas. Et cette envie du coup passe ou se comble part un aliment plus sain tel qu’un fruit.

Au niveau des repas, j’essaye de nouvelles recettes, mais je garde des choses plutôt simples. Rien de bien extravagant. Je me fais des repas avec un disque de contrôle de portions, cela m’évite de devoir tout peser. Mes assiettes se composent (selon le disque) en trois parties. La moitié de l’assiette est destinée aux légumes et l’autre moitié se divisent en deux, une partie protéines et une partie féculents. Celle pour les protéines est un tout petit peu plus grosse que celle dédiée aux féculents. Je cuisine, je remplis donc ces portions dans mon assiette et mon repas est près.

 

J’organise ma semaine de repas en avance afin de ne pas me retrouver au dépourvu. J’ai essayé de faire deux semaines par deux semaines mais j’essaye de manger frais et donc je me suis retrouvé avec des dates trop courtes pour les deux semaines. Je vais donc retourner a une fois par semaine, ou une fois toutes les semaines et demies en fonction des dates des viandes et de la tête des légumes.

Pour le moment comment je n’ai pas encore repris le sport, puisque dès que ma jambe va mieux, je fais un truc qu’il ne faut pas et je me refais mal. Je peux me permettre d’aller faire les courses après le travail n’importe quel jour de la semaine. Donc je vais faire comme cela pour les prochaines semaines à suivre. Cela changera dès que je retournerais au sport.

Organiser ses repas, qu’est-ce que cela vous apporte ?

Organiser ses repas à l’avance, aide énormément dans la démarche de perdre du poids, de rééquilibrer son alimentation, mais pas seulement. Voici les bonnes choses que cela m’apporte :

– Le gain de temps

Faire un menu pour la semaine ou pour deux semaines, aide vraiment à gagner du temps dans les magasins mais également le soir après le travail. Lorsque l’on fait une liste de course, on n’a pas à faire le tour de tous les rayons à la recherche de quoi manger. On sait exactement ce que l’on vient acheter et on va à l’essentiel.

Par exemple lorsque je vais faire les courses, je vais à Aldi (ou déjà là, tout est beaucoup plu minimaliste que d’autres magasins qui offrent beaucoup plus de choix). Je passe 30 minutes dans le magasin alors qu’avant c’était facilement le double. Et encore maintenant quand j’y reste aussi longtemps, c’est soit parce que je fais un petit tour dans l’allée non alimentaire du magasin et/ou que j’ai attendu longtemps en caisse, et aussi le temps de tout mettre dans des sacs (ici ils jettent tout dans le caddie et faut tout remballer après les caisses). Donc pour la partie vraiment faire les courses je dois mettre 15 minutes 20 minutes peut être. Donc oui cela m’aide vraiment de faire mes listes.

Le soir quand je rentre du travail, je gagne du temps parce que je sais déjà ce que je vais cuisiner. Parfois je change je prends le diner d’un autre soir en fonction de nos envies du jour, mais je sais exactement le temps dont j’ai besoin pour préparer le repas, tous les ingrédients dont j’ai besoin, cela aide vraiment énormément.

Au début cela prend un peu de temps avant de trouver son rythme. Surtout si l’on souhaite introduire de nouvelles recettes dans son alimentation avec des ingrédients pas vraiment utilises avant. J’ai la chance que cela ne me dérange absolument pas de manger la même choses plusieurs fois d’affiler, mais c’est bien d’alterner. J’ai réussi à trouver des recettes que j’aime faire, qui sont simple et qui sont équilibrées. Dans mon cas, les recettes que je fais sont modifiables pour la grande majorité d’entre elles. Pour le moment je me focalise sur les basics : Féculents, Protéines et Légumes. Du coup j’ai mes listes de viandes, mes listes de légumes et de féculents, afin de créer des repas rapides mais équilibrés.

– Plus de contrôle sur son alimentation :

Le fait de créer un menu vous pousse à n’acheter que ce dont vous avez besoin. Donc si vous achetez des choses qui ne sont pas « heatlhy » pour vous c’est votre choix. Je sais que parfois ce n’est pas facile parce que vous ne vivez pas seule et que vous ne pouvez pas priver votre entourage de manger ce qu’ils veulent. Mais en règle générale, vous achetez ce que vous voulez et donc si vous suivez une liste de courses avec uniquement des choses bonnes pour vous, vous aurez tendance à ne pas acheter autre chose. Du moins c’est comme cela que je le vois et que cela fonctionne pour moi.

Qui dit ne pas acheter de mauvaises choses dit, ne pas les avoir chez soit à manger. Cela vous évite donc de craquer sur des produits pas super. Si jamais vous avez quand même des produits pas super pour vous, vous avez deux options, soit les adapter si possible à votre alimentation pour éviter les gros dégâts, donc réduire la portion et essaye de voir dans quelle catégorie cela tombe afin de vous créer un repas avec les portions manquantes. Soit les donner, ou laisser la personne qui vit avec vous qui ne suit pas forcement de rééquilibrage alimentaire, manger ces choses-là. Vous n’avez pas à les manger coute que coute juste pour ne pas les jeter. On a tous tendance à se dire ok, un dernier mcdo, une dernière raclette, et cela n’en finit plus et repousse le processus d’une, deux, trois semaines … Cela ne fera qu’empirer votre cas. Parce que vous allez vous goinfrer de toutes ces choses, donc vous rajouter deux trois kilos en plus. Si vous avez le mental pour commencer votre rééquilibrage alimentaire ou votre régime. Ne reporter pas à demain juste pour vous permettre de manger des derniers repas gras, malsain … cela risque de vous pousser à ne pas le faire.

Ne plus acheter les mauvaises choses, vous permet de prendre le contrôle. Lorsque vous arriverez le soir et que vous avez la flemme de faire à manger parce que la journée a été longue. Choisissez le repas sain de votre liste qui est à la recette la plus facile et rapide à faire. Moi par exemple, et cela pourrait paraitre comme un repas pas sain du tout, mais avec les bonnes proportions, il est tout à fait correct, le célèbre steak hache purée avec des légumes. En respectant les portions des féculents et en incorporant une plus grosse partie de légumes ce repas n’est pas mauvais. Bien sûr si vous faites votre purée maison cela ne sera pas rapide, remplacer par un féculent plus rapide. Mais ce genre de repas ne nécessite pas de gros temps de préparation. Juste cuire le steak hache. Faire bouillir de l’eau pour les légumes, du lait pour la purée, et faire cuire le tout c’est tout. Il existe pleins de petits repas comme ça tout bête qui sont rapide à faire, ne demandent pas beaucoup d’aliments et pas de compétences exceptionnelles en cuisine.

– Moins de gaspillage et des économies :

Le dernier point non négligeable de faire des listes de courses pour des menus précis, est de vous permettre de moins acheter. En achetant juste pour ces recettes précises, vous ne vous retrouvez pas avec des tonnes de nourriture que vous n’aurez pas le temps de cuisiner parce que vous avez trop acheté d’un coup. Vous économisez puisque vous ne jetez plus. Vous pouvez économiser au magasin en achetant moins mais si votre budget vous le permet vous pouvez acheter des produits de meilleures qualités avec les « économies » que vous faites en achetant moins. Comme acheter vos produits bio, ou vos viandes avec des labels « élevés en plein air » …

Un point Négatif (parce qu’il en faut bien un) : Si vous n’êtes pas organisé cela risque de ne pas fonctionner pour vous. Cela demande pas mal d’organisation. Vous devez faire le tour des livres de recettes, noter tous les ingrédients dont vous avez besoin pour chacune, organiser un planning, faire une liste de courses.

Vous l’aurez donc compris, je suis très favorable à faire des menus et des listes de courses. Et cela m’aide énormément dans mon processus de rééquilibrage alimentaire.

Comment je m’organise ?

Au tout début de mon programme de rééquilibrage alimentaire, je me suis renseigné sur pas mal de site sur « Qu’est-ce qu’un repas équilibré à proprement parler ? ». Je me suis vite rendu compte que tout le monde disait des choses différentes. J’ai essayé de voir ce qui revenait le plus et j’en suis arrivé à cette base :

– Le petit-déjeuner

Un petit-déjeuner complet et bien adapté à toute la famille devrait comprendre : 1 produit céréalier (Complet : pain ou céréales) + 1 produit laitier + 1 fruit (ou une compote sans sucre ou jus de fruit 100% pur jus) + 1 boisson (Café, thé ou chocolat chaud (si avec du lait, cela compte comme une boisson et un produit laitier). Viennoiserie tel que croissant ou pain au chocolat … à limité.

– Le déjeuner et le dîner

Le déjeuner et le dîner sont des repas qui peuvent avoir la même structure : Légumes (en crudités et/ou en accompagnement du plat principal, ou des fruits) + Protéines (Viande, poisson, œuf, protéines végétales) + Féculents (Pain, pâtes, riz, pommes de terre, lentilles, quinoa … privilégier le complet) + 1 produit laitier : fromage (30 g), un yaourt, un fromage blanc, crème liquide … + de l’eau à volonté !

– La collation et le goûter

La collation et le goûter ne sont pas une obligation, ils peuvent néanmoins vous aider à patienter jusqu’à l’heure du déjeuner ou du dîner. Une collation ou un goûter peuvent comporter un ou deux aliments parmi ceux-ci : 1 produit laitier, 1 Fruit, 1 Produit céréalier. L’idéal est de prendre la collation 2h avant le déjeuner ou le diner.

Les deux premières semaines de mon rééquilibrage alimentaire, j’ai suivi a la lettre les 4 « repas » de la journée. Tout allait bien, je prenais mon petit déjeuner à 6h20, ensuite, une collation a 9h30/10h, la pause déjeuner vers 12h/12h15, une collation a 15h30/16h et le diner vers 18h30/19h. Je me suis vite rendu compte que la collation du matin était trop importante pour moi. Du coup, j’ai commencé pour la semaine 2 et 3 à juste manger la moitié de ma collation (un Overnight Oats, la recette arrive) le matin et l’autre moitié l’après-midi. Et cela me convenait beaucoup mieux. Avec la perte de poids et la réduction de mes portions, je vois que la collation du matin et de l’après-midi n’est pas toujours nécessaire. Mon estomac a probablement commencé à s’habituer a de plus petites portions. Cela dépend également de mon repas précédant. Je ne me force pas. Je prévois quelque chose si je sais que le soir je vais manger surement plus tard que prévu, parce que la recette nécessite plus de temps.

Je vais surement supprimer complètement la collation du matin et en revanche en reprendre une si possible dans l’après-midi. Ce n’est pas simple à mon boulot de pouvoir prendre une pause dans l’après-midi. Mon travail m’aillant change mes horaires de lunch de 11h30 à 12h30, la faim se fait sentir plus vite le soir, et si je retourne au sport entre 17h15 et 18h15, je ne tiendrais pas forcement jusque 19h30 pour manger. Nous verrons bien comment mon corps réagit et ce dont il a besoin. Il faut s’écouter.

La perte de poids et mensurations :

Avant que j’entre dans les détails de mon poids et de mes mensurations, je tiens à vous dire que je fais tout en lbs et inches. Vivant aux Etats-Unis et ayant ma balance en lbs, je me suis habitue à cela. C’est un bien et un moins bien. On a l’impression de perdre plus lorsque l’on perd du poids mais, le poids de base est juste énorme.

Donc en parlant d’énorme, j’ai commencé le 6 Mai à 225 lbs soit 102.05 Kg.

Les deux premières semaines j’ai perdu 8.9 lbs, soit 4 kg, je suis vraiment super contente de cela, et surtout juste en changeant mon alimentation et en réduisant mes portions.

La troisième semaine je n’ai perdu que, 2.2 lbs, soit 1 kg. J’étais contente même si j’aurais aimé perdre plus mais cela reste une perte.

La quatrième semaine, je ne suis pas vraiment sûr de combien j’ai perdu. J’étais dans la mauvaise période du mois le jour de ma pesée et du coup, sur la balance je n’ai perdu que 1.33 lbs, soit 600 gr. C’est déjà bien en étant dans cette période-là du mois de perdre quand même mais je me demande combien j’ai pu perdre.

Prochaine pesée sera ce dimanche qui arrive. Croisons les doigts!!!!

Au niveau des mensurations je ne le fais pas toutes les semaines mais toutes les deux semaines. J’ai commencé à bien perdre et surtout aux endroits où je souhaite perdre. Le ventre, la taille et les cuisses. Les bras suivent également ainsi que la poitrine qui diminue moins vite donc je suis vraiment contente parce que je ne voulais pas perdre de là en premier et garder le ventre que j’ai. A voir comment cela va évoluer et si cela va changer. Voici mon petit tableau de mensurations.

IMG-0556

Cliquer si dessous pour voir le traqueur de mensurations.

Traqueur de mensurations

Je vais essayer dans le prochain article de partager avec vous toutes les recettes que j’ai fait pendant ces premières semaines. Se seront probablement celles que je vais continuer à faire parce que nous les aimons bien et elles sont simples et faciles à faire. N’hésitez surtout pas à me faire part de vos questions si vous en avez où partager avec moi vos suggestions sur les repas, les bilans …

62041537_1373274506147598_2322199374253260800_n

Je vous retrouve très vite mais en attendant n’hésitez pas à me suivre sur Instagram sur : paulinefitnessjourney ou sur mon Instagram « normal » Unebretonneenamerique !

Gros bisous

Pauline

6 commentaires sur « Mon rééquilibrage alimentaire : Bilan premier mois! »

  1. Coucou ! Je suis contente de te retrouver pour un nouvel article 😀 ton post me motive pour moi-même haha.
    En 2017 j’avais réussi à perdre 10kg comme je voulais mais inconsciemment je suis revenu à mes mauvaises habitudes et j’ai tout repris. Depuis 2 mois j’essaie de faire quelques exercices de sport (3 fois au minimum + 1h de marche en famille presque tous les soirs) et de surveiller les calories que j’avale (et limiter le plus possible les phases de grignotages). Je réapprend seule comment mieux manger, même si je ne suis pas encore au point XD
    Bref. Je vais de ce pas rajouter ton nouveau compte Insta ~
    A très bientôt ! Bisous

    J'aime

    1. Coucou 🙂
      Merci beaucoup pour ton commentaire cela me fait très plaisir de le lire.
      Oui moi cette fois ci je sens vraiment une difference mentalement. Je reapprends a manger et cela me plait enorement.
      Je vais essaye de partager mes menus de semaine et mes recettes.
      Hate de te voir sur Instagram.
      Gros Bisous
      Pauline

      Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir
    Félicitations pour ces 5 kg perdus . C’est bien pour 1 mois de rééquilibrage . Il ne faut pas perdre plus vite , et il faut surtout garder les nouvelles habitudes alimentaires à vie .Ne pas se dire je perds rapidement et remanger ensuite comme avant ! . Perso j’ai perdu 2 kg par mois pendant 6 mois et 1 kg par mois pendant les 6 autres mois ce qui fait 18 kg en 1 an . Pour le soir tu peux faire des soupes de légumes . En les faisant le weekend end tu peux en faire pour 3 ou 4 soir et avec un fruit en plus ton repas est fait ! Pour les soupes je mets des pomme de terre pour les féculents , mais si tu n’en mets pas tu peux mettre des pâtes .
    Reste motivée et s’il y a un écart c’est pas grave on fait mieux le lendemain . Ne pas boire pendant les repas aide aussi à se sentir rassasiée plus rapidement . Mais boire après .
    On attend les prochains résultats !

    J'aime

    1. Coucou Chantale,

      Merci pour ton commentaire cela fait tres plaisir.

      Ah super pour toi 🙂 Oui je ne me donne pas cet objectif de perdre trop vite d’un coup. J’essaye de manger ce que j’aime en quantité plus adapté.
      Je ne suis pas une grande fan de soupes. J’ai essayé mais ce n’est pas vraiment mon truc. Je réessayerais un peu plus tard mais pour le moment je n’en ai pas vraiment envie.
      Oui c’est ce que je me dis pour les écarts. Pour le moment j’arrive a ne pas en abuser.
      Et honnêtement pour boire je ne le fais pas vraiment quand je mange, j’oublie et je m’en rends compte après. Lol

      Merci beaucoup pour tes conseils et tes encouragements.

      Gros bisous
      Pauline.

      Aimé par 1 personne

  3. Super, félicitations, vraiment, c’est super que tu arrives à tenir si bien ton programme !
    Je pense aussi que c’est bien de perdre petit à petit, tu mets vraiment en place de très bonnes habitudes, et ton corps a le temps de s’habituer à sa nouvelle corpulence petit à petit.

    Aimé par 1 personne

Répondre à ettoile Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s