Une pause inattendue!

Coucou tout le monde, 

Et bien, cela fait longtemps que je voulais revenir et vous parler. La dernière fois que j’ai posté sur le blog, je pensais que tout allait mieux dans ma vie, que j’avais réussie à aller un peu plus de l’avant, mais, j’étais loin de me douter que du jour au lendemain, la réalité m’aurais rattrapé.

La réalité frappe !

Je me suis rendue compte que tout n’avait été que temporaire. Je me suis rendu compte que cela n’allait pas comme je le pensais et que, après toutes ces années, j’ai enfin réalisé que j’avais atteint mes limites, j’étais vraiment en pleins « Burn Out ».

Je m’en suis rendu compte parce que j’ai commencé à avoir de plus ne plus de soucis de santé. Au travail par exemple, j’avais quasiment tous les jours des vertiges, surtout dans les moments les plus stressant. Je me suis senti de plus en plus fatigué émotionnellement et mentalement. Des choses changent et pas en mieux, plus de boulots et moins de reconnaissances. Plus de boulots et pas d’augmentation. Plus de boulots et de mensonges.  Du coup, cela ajouté à la dépression de mon mari, m’a poussé dans le gouffre du « Burn Out ».

Besoin de me retrouver/trouver !

Apres plusieurs choses que je ne peux plus accepter à mon travail, j’ai commencé à me poser des questions sur ce que je voulais vraiment et ce que je ne veux plus dans ma vie. Je pensais que juste changer de travail m’aiderais, j’ai donc postulé à plusieurs boulots en me basant sur le salaire … mais rapidement, je me suis rendu compte que j’ai besoin de retrouver une santé mentale et afin de pouvoir aller de l’avant. Et que tous les boulots pour lesquels j’avais postulé était très demandeur, stressant. Surement pas au tout debut, mais ensuite oui. Et du coup, j’ai du revoir un peu mes priorités.

J’avais postulé à un nouveau job il y a longtemps sans savoir combien ils proposaient. Je n’avait jamais eu de réponses et il y a un mois, j’ai enfin eu des nouvelles. Il s’agit d’un boulot de secrétaire médicale dans un cabinet pour les gens démunis. Là, mon soucis était de savoir si je pourrais accepter un travail qui paye moins cher. Mais qui est moins demandant que celui que j’ai. Beaucoup de reflection du coup pour savoir si je pouvais vraiment prendre ce boulot ou non. Je ne dis pas que les secrétaires médicales ne font rien et que s’est un travail facile. Jusque qu’en comparaison avec ce que je fais maintenant, il y a moins de stress présent.

Qu’est ce qui est le plus important ? Argent ou le cote social ? 

Dès le debut j’ai senti que ce boulot qui me tombait un peu sur le dos, était là pour me faire me poser des questions sur moi. Revoir un peu les priorités dans ma vie. L’argent est important, mais est-ce plus important que ma santé mentale ? Non ! Du coup j’ai décidé de passer l’entretien. J’ai passé deux entretiens avec eux. Ils ont l’air très ouvert et très impliqué dans le bien être des gens. Je pensais que le salaire serait la chose la plus difficile, puisque c’est payé beaucoup moins cher que mon travail actuel. Mais il y a plusieurs autres détails qui risque d’être difficile, je ne peux pas le savoir avant de me lancer si on m’offre le poste.

Etant des les démarches depuis presque 1 mois, j’ai postulé à d’autres postes. Mais au moins cela m’a permis de revoir mes priorités, de voir mes limites et surtout de m’écouter. J’ai repoussé depuis des années les signent du « Burn Out », et cela aurait pu devenir plus grave si je ne l’avais pas fait maintenant. En tous cas, pour le moment j’ai besoin de partir d’où je suis. J’ai besoin de nouveauté, de moins de responsabilités et stress. J’accepterais cette opportune si elle m’est offerte, mais je garde l’oeil ouvert pour d’autres également.

Donc voilà, ces derniers mois je suis passé par beaucoup d’étape et je suis encore dedans au moment d’écrire ce post. Je dois encore beaucoup travailler sur moi même. Je compte reprendre mes projets et le blog dès que mon mentale ira mieux.

Merci pour le support que certains d’entre vous m’apportent.

J’espère vous retrouver très rapidement.

Gros bisous,

Pauline